Fresnes : énième lettre des parents d’élèves de Pasteur-Roux pour une école décente et sûre

Déjà ici, en juillet 2012, nous nous faisions l’écho de la dégradation dangereuse du groupe scolaire Pasteur-Roux-Blanc Bouleaux. Les parents d’élèves demandaient qu’une décision soit prise pour la reconstruction ou la réhabilitation des écoles dont les façades s’émiettent, les peintures s’effritent, et dont l’infrastructure générale se dégrade .

Morceau de béton détaché de la façade de l'école Roux, retrouvé aux abords de l'école.

Morceau de béton détaché de la façade de l’école Roux, retrouvé aux abords de l’école.Juin 2012

Face à ces demandes, la mairie avait l’habitude d’apporter des réponses dilatoires : la réflexion est en cours, une étude va être réalisée, etc.etc.

Depuis pratiquement deux ans, rien n’a changé, et les parents d’élèves continuent de mener un combat pied à pied afin d’ obtenir au moins des menus travaux pour maintenir les locaux en l’état, comme en témoigne le courrier adressé par les fédérations de parents d’élèves cette semaine ( on pourra en savoir plus, et suivre l’affaire, sur le site de l’association des parents indépendants : API )

Le maire a annoncé dans son programme, que s’il était élu, il procéderait à la reconstruction des écoles Pasteur, Roux, Blancs Bouleaux et Capucines.

Cependant, aucune date prévisionnelle n’ a été annoncée, celle-ci étant sans doute conditionnelle à la fameuse étude urbaine en cours.

Il n’est pas sûr que l’horizon visé par la reconstruction soit proche cependant. En effet la mairie a déjà des engagements immobiliers portant sur plusieurs millions d’euros : le chantier de  l’ex-poste avec le portage de la SAF pour 3 millions d’euros , la vente  du terrain de l’ancienne école Bastié pour 6,5 millions d’euros à la Silic, vente pas encore finalisée suite au rachat de la silic par icade, l’aménagement des terrains du cemagref, etc, etc.

Encore assurément de longues années de vigilance de la part des parents pour obtenir des conditions de travail sûres et dignes pour leurs enfants.

Une réflexion sur “Fresnes : énième lettre des parents d’élèves de Pasteur-Roux pour une école décente et sûre

  1. Mon cadet est parti de l’école Emile Roux en juin 2010 et cela faisait déjà au moins deux ans que l’on parlait de ces histoires, preuves par photos et courriers à l’appui… Vraiment désolée (et écoeurée) de voir que les choses n’évoluent pas d’un iota avec cette municipalité. Et ce n’est hélas pas le seul exemple d’immobilisme et de langue de bois. Bon courage à vous, parents d’élèves et personnel des écoles concernées pour vos démarches… Caroline G

    J'aime

Les commentaires sont fermés.