Annonce surprise sur la réforme des rythmes scolaires à Fresnes

Coup de théâtre lors de l’Assemblée générale de la MJC Louise Michel, ce samedi 24 mai. Interrogé sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, le Maire de Fresnes a annoncé qu’un deuxième scénario serait présenté à la commission extra-municipale, prévue le 27 mai à 20h30 en Mairie, en présence des parents d’élèves, des enseignants et des élus.

Ce nouvel emploi du temps profiterait des assouplissements autorisés par le décret Hamon. A savoir : les élèves finiraient les lundi, mardi et jeudi à 16h30 comme actuellement, iraient à l’école le mercredi matin,  mais termineraient leur semaine le vendredi midi. Les 3 heures d’activités périscolaires seraient alors concentrées le vendredi après-midi. Pour rappel, dans l’avant-projet éducatif territorial déposé début 2013 par la ville de Fresnes et validé par l’Inspection de l’Education nationale, l’école se termine à 15h45, suivie par 1h30 d’activités périéducatives par jour les lundi, mardi, jeudi et vendredi, avec toujours une matinée d’école le mercredi matin (sans cantine scolaire possible).

Cette idée de concentrer les activités sur une après-midi par semaine avait pourtant déjà été évoquée au tout début des discussions sur la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à Fresnes. L’Association des Parents d’élèves Indépendants (API) avait en effet proposé ce même scénario. Hypothèse qui avait été fermement rejetée par notre premier édile.

Volte-face un an plus tard ! Ce scénario semble tout à coup susciter l’intérêt de la même majorité réélue en mars. Il soulève toutefois nombre de questions : ces 3 heures d’activités seront-elles obligatoires ou facultatives ? Payantes ou gratuites ? Si l’école finit à 16h30 et que les élèves vont à l’école une demi journée de plus, en quoi cette réforme allège-t-elle leur emploi du temps ? Existe-t-il un réel intérêt pour le rythme biologique de l’enfant d’ajouter une matinée de plus de cours et de lui économiser une après-midi ?

Face à un tel revirement, il y a fort à parier que les associations de parents d’élèves seront prises au dépourvu lors de la prochaine commission extra-municipale. Elles ont pourtant intérêt à fourbir rapidement leurs arguments, car les délais pour réagir sont très courts : les communes ont jusqu’au 6 juin pour déposer leur projet éducatif territorial définitif.

Reste à savoir si la Mairie, pressée par l’agenda, n’aurait pas déjà opté pour ce nouvel emploi du temps plus « light » (3 heures d’activités périscolaires à financer contre 6 dans le précédent projet), et donc moins coûteux (lire à ce sujet notre précédent article : Réforme des rythmes scolaires à Fresnes : quid du financement ?). Cela expliquerait d’ailleurs pourquoi aucun financement n’avait été prévu dans le budget voté lors du Conseil municipal du 28 avril.

Autre élément qui peut venir confirmer ce changement de cap surprise. Un tract syndical cosigné du SNUipp 94, SNUDI FO94 et Sud Créteil Education, diffusé mercredi 21 mai, laisse entendre que la ville de Fresnes ne maintiendrait pas son projet pour la mise en place des rythmes scolaires à la rentrée prochaine. Lors d’une réunion dite CAPD (Commission administrative paritaire départementale), l’Inspectrice d’Académie a, en effet, précisé que « sur les 47 communes du Val-de-Marne, seules 4 semblent maintenir leur projet : Créteil, Cachan, Alfortville et Arcueil », précise le communiqué présenté ci-dessous. Etonnamment, la ville de Fresnes n’a pas été citée.

TractRythmesScolaires

Contacté à ce sujet, l’élu en charge de l’enseignement, Philippe Vafiades, ne nous a pas répondu. Cela signifie-t-il que les cartes sont déjà jouées ? Réponse attendue lors de la commission extra-municipale du 27 mai…

14 réflexions sur “Annonce surprise sur la réforme des rythmes scolaires à Fresnes

  1. Tombe des nues… Comment peut-on tout changer à moins de 4 mois de la rentrée !!! Déjà que le scénario sur lequel j’ai du répondre pour la mairie il y a moins d’un moins était loin d’être clair…. Ça promet un beau bordel à la rentrée … tant pour les enfants que pour les encadrants qui ne doivent plus savoir sur quel pied danser. En tout cas merci d’avoir remonté l’info.
    Question : quels sont les qualifications des nos chers élus pour gérer ce genre de projet ? Par ce que là c’est vraiment de l’amateurisme…

    J'aime

  2. Si des parents ou des chefs d’établissements qui siègent en commission extra-municipale acceptent de se prononcer sur ce scénario, indépendamment de ce qu’ils disent, ils n’auront aucune légitimité !
    Aucun d’eux n’a le temps de consulter ceux qu’il représentent.

    J'aime

  3. Pas sûr que les représentants doivent choisir un scénario le 27 mai.

    Le choix définitif devant être communiqué à la DASEN le 6 mai juin, cela laisserait au plus …. une période de 10 jours ( pendant laquelle aura lieu le pont de l’Ascension) pour que les réprésentants consultent « leurs bases » avant de se prononcer.

    Dans tous les cas, réponse probable mardi soir.

    J'aime

  4. et peut-être la question de l occupation des classes le vendredi après-midi. Beaucoup de sujets à traiter en moins de dix jours.

    J'aime

  5. La commission extra-municipale aura lieu en Mairie le mardi 27 mai à 20h30 (et non pas 19 heures comme indiqué initialement dans l’article).

    Voici l’ordre du jour de cette commission au sujet des rythmes scolaires :
    1/ résultats du questionnaire aux familles d’avril 2014 ;
    2/ résultats de l’appel à projets pour la mise en place d’ateliers à caractère sportif, artistique et culturel ;
    3/ point sur l’actualité réglementaire.

    Tout à coup, je comprends mieux ce troisième point…et l’annonce surprise de Mr Bridey à l’AG de la MJC. S’agit-il d’un chantage pour faire avaler l’emploi du temps initial et son contenu aux associations de parents d’élèves ou d’un véritable revirement pour des raisons économiques et pratiques ? Réponse mardi soir…

    J'aime

  6. J’ai l’impression que de toutes façons, quelque soit la solution proposée par la mairie vous serez contre…
    Là elle propose une solution qui avait été précédemment envisagée par une association de parents d’élèves et ce n’est pas bien ? Il y a eu de nombreuses critiques et du coup ils changent d’avis et on le leur reproche ?
    Bon ok c’est annoncé un peu abruptement et qu’il reste peu de temps avant la rentrée mais je vous rappelle que le décret Hamon est récent, il a fallu peut-être envisager plusieurs solution avant d’en proposer une.

    J'aime

  7. ah ah, c’est donc ça ! faire une contre-proposition inacceptable pour décrédibiliser les partenaires !!
    Mais quel est le problème ? le problème c’est que la mairie n’a pour l’instant fait aucune proposition concrète concernant les activités péri-scolaires (sans parler des animateurs et du coût …).[On] nous roule dans la farine depuis le début, nous n’avons pas le début d’une ébauche de projet en dehors de ces questions d’emploi du temps !!

    J'aime

  8. Ce n’est pas vraiment la solution proposée par l’association de parents d’élèves indépendants (API). Celle-ci préconisait de répartir les 2000 à 2500 enfants scolarisés en élémentaire et en maternelle (en fonction du taux de participation attendu) sur les 4 après-midi, afin :
    – de diminuer la quantité d’enfants à gérer en simultané (de l’ordre de 500 par jour environ),
    – de réduire le nombre d’associations en charge de mettre en place les temps d’activité péri éducatifs (TAP) et par là même de ne retenir que ceux en capacité de proposer des TAP de qualité et disposant d’encadrants diplômés.
    – de permettre et d’optimiser l’accès aux équipements sportifs et culturels comme au matériel pédagogique existant et par là même de sanctuariser les classes scolaires qui n’ont pas pour vocation à accueillir les TAP.
    – d’améliorer le recrutement des Animateurs Municipaux en diminuant leur nombre et en favorisant le recours à des animateurs formés (BAFA et autres formations reconnues).
    Aucun de ces points n’est en mesure d’être respecté dans le projet annoncé (sous réserve de sa confirmation) de consacrer la seule après-midi du vendredi aux TAP.
    De plus les rares associations qui ont répondu à l’appel à projet municipal l’ont fait sur la base d’un cahier des charges qui ne serait plus d’actualité et qui rend de fait caduques leurs propositions.
    Tour cela me semble justifier largement le courroux des parents d’élèves.

    J'aime

  9. Je pense que les parents intéressés par cette question pourraient assister à la commission extra municipale qui se tient dans la salle du conseil à condition de ne pas gêner le déroulement de cette instance. Je ne pense pas qu’il y aura une autre occasion d’avoir une présentation publique de ce projet et nous sommes malheureusement obligés d’aller chercher l’info car le politique ne viendra pas vers les parents….

    J'aime

  10. Dommage que je ne puisse pas venir (en tant que parent intéressé mais qui n’a personne pour faire garder ses enfants). Mais de toute façon, notre cher maire fera ce que bon lui semble, comme d’habitude, puisque cette commission n’est que consultative. C’est le maire qui décide. Mais quelque soit sa décision , il faudrait qu’il n’en change plus, car les différentes assoc vont je pense bientôt arrêter leurs horaires pour la rentrée prochaine.

    J'aime

  11. Pingback: Rythmes scolaires à Fresnes : toujours pas d’emploi du temps pour la rentrée 2014 | Fresnes 2020

  12. J’entends partout pour justifier ce changement de dernière minute que l’API avait fait la même proposition, hors c’est totalement faux, Kasper Juul à bien résumé ce qui avait été en réalité proposé… Il s’agissait de repartir sur les groupe scolaire chacun sur une de 5 après-midi pour justement avoir le personnel nécessaire!!!!!!
    De tout façon ce sont les personnes étonnées qui m’étonne, on le connait bien notre maire depuis le temps….. Il a déjà choisit et à moins d’un coup énorme comme la dernière fois pour le report de la réforme en 2014 il fera ce qu’il souhaite lui. Le fait d’avoir coupé les discussions qui n’allaient pas dans son sens en levant la séance le prouve bien.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.