Fresnes, des classes pleines à craquer, manifestation de parents d’élèves ce vendredi

Groupe scolaire Monod Coquelicots

Groupe scolaire Monod Coquelicots

[mise à jour du 28/11 : manif’ annulée]

Mauvaise surprise pour les familles qui emménagent dans les nouveaux logements de la ZAC de la Cerisaie : les écoles flambant neuves Coquelicots (maternelle) et Monod (élémentaire) sont pleines à craquer.

Résultat, les enfants qui doivent entrer en maternelle sont inscrits sur liste d’attente, et en élémentaire la barre des 30 élèves par classe est parfois franchie.

Alors que 400 familles vont emménager d’ici les prochains mois dans le quartier longeant l’autoroute A6 et trois mois à peine après la rentrée des classes, les écoles ne peuvent plus absorber le flux actuel de un à quatre nouveaux élèves par jour.

Le problème est général à Fresnes, comme nous l’avions déjà écrit à propos de la toute nouvelle école Barbara déjà saturée, et qui a dû sacrifier sa bibliothèque pour y loger une classe supplémentaire. Par ricochet, les autres écoles de Fresnes sud connaissent aussi ce problème d’effectifs très importants ( Capucines, Blancs Bouleaux , Doisneau, …..)

Pour la mairie, la balle est dans le camp de l’Education Nationale : les locaux sont là, il faut ouvrir des postes et mieux répartir les élèves, comme cela a été dit au conseil municipal d’octobre (à 2’27 , question du conseiller Kibong Amira, réponses du maire et du conseiller chargé de l’éducation)

Il n’empêche, on ne peut que s’interroger sur les raisons pour lesquelles l’arrivée prévisible de plusieurs centaines de nouvelles familles n’a pu être correctement anticipée par les autorités.

Ce vendredi donc, les parents d’élèves du groupe scolaire Monod-Coquelicots, soutenus par des enseignants et les syndicats FO et Snuipp, appellent à une manifestation devant l’inspection de Fresnes, square du 19 mars 1962 à 16h15, pour réclamer l’ouverture immédiate de deux classes dans le groupe scolaire.

appel à manifestation pour l'ouverture de classes à Monod-Coquelicots

appel à manifestation pour l’ouverture de classes à Monod-Coquelicots

14 réflexions sur “Fresnes, des classes pleines à craquer, manifestation de parents d’élèves ce vendredi

  1. Je confirme, 31 en CE2. Je vais essayer d’y aller malgré l’horaire pas pratique pour qui travaille. Mais 31 ! Mais comme dirait NVB, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Je rigole parce quand on voit la cours remplie presque à craquer, même plus la place de jouer à chat, ou juste courir, tout ne va pas bien, parole de maman. Ha si, pour jouer au jeu de la bagarre , cachés par tout ce monde d’enfants bruyants, là ils peuvent.

    J'aime

  2. FCPE fresnes nord possible présente vendredi pour accompagner Monod et confirmer les problèmes d’effectifs fresnois avec Jean Monnet comme argument supplémentaire.

    J'aime

  3. Malheureusement c’est assez souvent le cas des classes à 30 environs et ça n’est pas nouveau.
    Mais le seuil pour l’ouverture d’une classe supplémentaires ça n’est pas au delà de 30 ou de 31 ?

    J'aime

  4. En premier lieu (source)

    la décision d’ouverture/fermeture d’une classe dépend uniquement des services de l’Education Nationale
    Les mesures de carte scolaire du premier degré consistent à ouvrir ou fermer des écoles et des classes, ou encore à regrouper des écoles. Il s’agit d’une compétence partagée entre l’État et les communes.
    La création et l’implantation d’une école (choix de la localisation, construction, aménagement de locaux), ainsi que la suppression d’une école, relèvent d’une décision du conseil municipal.
    l’affectation du ou des emplois d’enseignants correspondant relève du directeur académique des services de l’éducation nationale.

    Sur les seuils d’ouverture/fermeture : « Depuis 1981, il n’existe plus de norme nationale en matière d’affectation ou de retrait d’emplois. Il semble en effet plus efficace de laisser les académies effectuer la répartition de leur dotation d’emplois, afin d’adapter les structures éducatives locales aux situations spécifiques des territoires. » (source : Question orale sans débat n° 0166S de M. Jean-Vincent Placé, réponse de la ministre au Sénat, à la fin de la réponse) .

    Autrement dit ces seuils d’ouverture/fermeture sont définis par chaque académie, et varient probablement d’une année à l’autre en fonction de la situation.

    Par exemple, en Charente-Maritime, les syndicats enseignants indiquent qu’au delà de 3 classes élémentaires dans une école, le seuil d’ouverture d’une classe supplémentaire est une moyenne supérieure à 27,8 élèves/classe.

    En 2012, toujours selon les syndicats, dans l’académie de Créteil, une ouverture de classe est possible au delà de 27 élèves par classe.

    J'aime

  5. Donc, l’équation est la suivante :
    Densification de l’habitat + accroissement du taux de logement social + classes surchargées = accroissement de l’échec scolaire ???
    Plus d’habitants, sur-représentation de CSP-, mais pas les services publics nécessaire pour absorber les nouveaux arrivants. On ajoute de la difficulté à la difficulté.
    Enfin, soyons optimistes, des places devraient rapidement se libérer : les enfants dont les familles ont les moyens de les inscrire dans l’enseignement privé !

    J'aime

  6. Tony
    > Enfin, soyons optimistes, des places devraient rapidement se libérer : les enfants dont les familles ont les moyens de les inscrire dans l’enseignement privé !

    D’après mes dernières informations, il devient difficile pour les Fresnois d’obtenir des places à l’école privée d’Antony (Sainte-Marie). La situation se complique.

    J'aime

  7. La manifestation de vendredi est annulée car l’ouverture de classe dans chacune des écoles est validée au 1er décembre. Mais il fait rester vigilants car les effectifs en attente semble importants….

    J'aime

  8. Bon c’est une bonne nouvelle.
    Après, il faut aussi espérer que les écoles Monod et Coquelicots ont bien été dimensionné (en nombre de salles) en fonctions des nouveaux logements prévus.Afin qu’elles ne se retrouvent pas comme Barbara à devoir utilisé des bibliothèques ou autres salles comme salle de classe.
    Le collège St Ex a lui été prévu pour quasiment le double du nombre d’élève actuel…

    J'aime

  9. Non en effet, St-Ex ne peut absorber les effectifs de Fromond.

    St-ex : 450 places, environ 270 élèves ( source ) , reste donc environ 180 places de libres.

    Fromond compte plus de 200 élèves (254)

    J'aime

Les commentaires sont fermés.